Atelier du 20 mai 2010

La réflexion a porté sur la pratique de la franc-maçonnerie dans la vile de Trois-Rivières dans la première moitié du 19è siècle.  À peu près tous les membres de la famille Hart étaient maçons, Aaron, Moses, Ezekiel.  Ces derniers jouaient un rôle financier et commercial très important.  Moses Hart était armateur, Aaron avait acheté la Seigneurie de Bécancour, et Ezekiel s'adonnait à la culture du Houblon.  Outre sa distillerie, celui-ci possédait notamment une Malterie et une taverne.  Il fit une incursion en politique provinciale., Ezekiel pratiquait aussi le commerce des fourrures.  La franc-maçonnerie représentait alors un élément transversal qui contribuait à l'efficacité du commerce dans un port fluvial comme Trois-Rivières. 

 

L'atelier fut suivi d'une agape, entre nous, plutôt frugale.  Les maçons se sont retirés dans le secret d'usage.  Bravo à nos distingués maçons qui ont consacré leurs idées et leur temps à construire cette réflexion.  Ce premier atelier du Club IRIS fut une expérience mémorable tant aux plans intellectuel que fraternel.